Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Le sirop d'érable est beaucoup plus sain que vous ne le pensiez (avec 5 recettes à l'érable étonnantes)

Le sirop d'érable est beaucoup plus sain que vous ne le pensiez (avec 5 recettes à l'érable étonnantes)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Nous pensions que nous savions tout. Nous pensions que le sirop d'érable et les crêpes allaient de pair et que (même si les crêpes sont appréciées dans le monde entier) le sirop d'érable était une condamnation à mort pour une alimentation saine. Oh, comme nous n'aurions pas pu nous tromper davantage.

Cliquez ici pour voir ce que vous ne saviez pas sur le sirop d'érable.

Le sirop d'érable est sain, et nous espérons justifier votre dépendance au sirop d'érable au cours des prochaines phrases. Comme le miel, le sirop d'érable est une source naturelle de douceur gluante, et c'est un option d'édulcoration viable et abordable face aux récentes taxes sur le sucre.

Il regorge d'antioxydants, a un faible indice glycémique et est riche en zinc, manganèse, calcium et potassium. En outre, une étude récente de l'American Chemical Society ont montré qu'il y a des ingrédients clés dans le sirop d'érable qui peuvent aider à protéger notre cerveau contre la maladie d'Alzheimer (ou prolonger la durée de vie de ceux qui souffrent déjà de la maladie). Est-ce que votre esprit est encore époustouflé?

Bien sûr, nous parlons de pur, réel sirop d'érable ici. Évitez cette merde qui contient du sirop de maïs, des arômes artificiels et d'autres ingrédients synthétisés et non naturels. La vraie substance est si incroyablement bonne qu'elle peut même vous hydrater. Des entreprises comme DRINKmaple ne jurent que par elle:

« DRINKmaple est l'eau pure et rafraîchissante recueillie au printemps des érables du Vermont. Il est naturellement hydratant, avec juste un soupçon d'érable, et explose de nutriments.

Avec DRINKmaple, Hôtels et complexes Omni, classé « Le plus haut niveau de satisfaction des clients parmi les chaînes d'hôtels haut de gamme » par l'étude de l'indice de satisfaction des clients des hôtels en Amérique du Nord de J.D. Power en 2015, est à l'avant-garde de l'inévitable tendance à l'érable véritable.

Omni Hotels & Resorts misera sur l'érable cet été. Elle crée un menu complet dédié aux plats et cocktails à base de vrai sirop d'érable, qui sera disponible dans les propriétés à l'échelle nationale. Nous avons quatre excellentes recettes des chefs exécutifs Daven Wardynski et Andre Natera d'Omni Hotels & Resorts ainsi qu'une recette de cocktail du mixologue de marque Omni, Kim Haasarud. Commençons par là.

Nous entendons de plus en plus à quel point le sirop de maïs à haute teneur en fructose et le sucre sont mauvais. Les édulcorants naturels comme l'érable sont des alternatives fantastiques car ils offrent la même douceur lorsqu'ils sont mélangés avec d'autres ingrédients. Prenez les cocktails par exemple, le sirop simple est utilisé dans presque tous. Pourquoi ne pas remplacer le sirop simple par de l'érable, le rendant ainsi plus naturel et plus sain ? C'est exactement ce que Kim Haasarud a fait avec cette version délicieusement sucrée du lévrier, le Double Grapefruit Greyhound Cocktail.

Cliquez ici pour la recette du cocktail Double pamplemousse Greyhound.

Vous cherchez une gâterie sucrée et épicée à apporter au barbecue dans la cour de votre voisin? Essayez de préparer un gros lot de salsa à l'érable et à l'ananas délicieuse et nutritive.

Cliquez ici pour la recette de la salsa à l'érable et à l'ananas.

Pas une personne d'ananas? Et le bacon ? Tout le monde aime le bacon (nous sommes presque sûrs que les végétaliens, même s'ils ne l'admettront jamais, sont même tentés par le bacon), et cette recette de confiture d'érable et de bacon est une délicieuse façon de l'apprécier.

Cliquez ici pour la recette de confiture à l'érable et au bacon.

Environ 50 % de l'équipe de football de votre fils dort dans votre sous-sol ce week-end. Comment allez-vous les nourrir ? Simple : composez un géant lot de granola salé, mettez-le dans une auge et laissez les garçons s'en occuper.

Cliquez ici pour la recette de Granola salé.

Si vous cherchez à incorporer du sirop d'érable dans une entrée, le poisson est la voie à suivre. Une tranche saine de saumon d'Alaska pêché dans la nature peut faire l'objet d'un tour du monde culinaire lorsqu'elle est mélangée à la cardamome indienne et à un peu de sirop d'érable noir authentique et pur du Canada. Voici comment procéder :

Cliquez ici pour la recette de saumon à la cardamome et à l'érable.

Le diaporama qui l'accompagne est fourni par Emily Alford, contributrice spéciale de The Daily Meal.


Beurre d'érable pur (également connu sous le nom de crème d'érable ou la meilleure tartinade au monde!)

Vous savez quand quelqu'un vous demande ce que vous voudriez manger pour votre dernier repas ? Je ne sais jamais quoi dire. Euh, tout ?! Il y a vraiment tellement d'aliments que j'adore, comme ce beurre d'érable. Pour être honnête, je n'aimerais rien de plus qu'une énorme cuve de beurre d'érable sur mon lit de mort. D'accord, et peut-être du lait d'amande maison pour le laver. Je demanderais gentiment à quelqu'un de me le nourrir avec une grande cuillère en bois et je ne m'inquiéterais même pas de me ruiner l'appétit ou de fendre mon pantalon. Quelle manière glorieuse de donner un coup de pied dans le seau.

Je voulais faire du beurre d'érable depuis ma première visite dans une ferme d'érable quand j'étais petite. Ils nous ont renvoyés chez nous avec des bonbons à la feuille d'érable (le début d'une obsession de longue date) et je regardais avec émerveillement mes camarades de classe alors que les adultes nous montraient d'énormes pots de sirop bouillant dans le froid extérieur canadien. La meilleure partie était quand ils jetaient du sirop sur la neige et qu'il se transformait en gros morceaux de bonbons à l'érable à manger. Nous, les enfants, bien sûr, pensions que c'était magique. Même si j'étais très jeune, cette expérience a suscité une vive curiosité pour la nourriture de la nature et un intérêt à faire des choses à partir de zéro.

Au cas où certains d'entre vous ne le connaissent pas, le beurre d'érable (ou la crème d'érable) est du sirop d'érable pur qui a été bouilli à une certaine température, laissé à baisser, puis fouetté/remué comme un fou pendant 30 à 35 bonnes minutes. . Cette technique est un travail difficile, mais je ne regrette certainement pas de l'avoir fait. J'étais cependant reconnaissant qu'Eric m'ait aidé à remuer. Toutes les 5 minutes, nous échangeions pour qu'une personne puisse se reposer et regarder l'autre gémir et se plaindre du temps que cela prenait. Ok, ok, c'était plus comme une pause de 7 minutes à 3 minutes, mais qui compte ?

Vingt-cinq minutes après le début de la séance d'agitation marathon de 35 minutes, le doute s'est installé. J'étais Bien sur qu'il n'a pas été porté à la bonne température ou que nous n'avons pas utilisé la bonne qualité de sirop d'érable.

Eric, comme toujours, me montre pourquoi je ne devrais pas abandonner si facilement. Pas seulement avec la cuisine, mais avec tout dans la vie.

"Oh ça marchera, garde la foi."

Juste devant mes yeux, le bonbon ambré brillant s'est transformé en un beau beurre mat bronzé. C'était la chose magique la plus gratifiante.

Et puis je dois lécher la cuillère en bois ! Et puis grattez le pot ! Soudain, j'ai tout oublié de mes bras fatigués et fatigués. Je pouvais maintenant escalader des montagnes.

Ensuite, nous l'avons eu sur des muffins. Inutile de dire qu'il est "caché" au fond du frigo où je le découvrirai évidemment plusieurs fois par jour juste par hasard. Ai-je mentionné que c'est bon sur la farine d'avoine? Et par bon sur la farine d'avoine je veux dire bon sur tout.

De toute façon, je n'ai pas besoin de réécrire la recette aujourd'hui. Je ne réinvente pas la roue, j'utilise juste une technique qui a été merveilleusement expliquée ailleurs. America's Test Kitchen a une vidéo et cela m'a beaucoup aidé.

La seule chose que j'ajouterais à leurs instructions est de tester votre thermomètre à bonbons avant de commencer. Portez simplement une casserole d'eau à ébullition et assurez-vous que votre thermomètre indique environ 212 F (le point d'ébullition de l'eau). Une fois que vous savez qu'il fonctionne correctement, vous pouvez procéder en toute confiance. Oh et il vaut également la peine de mentionner que vous ne devriez pas avoir d'enfants ou d'animaux autour de vous lorsque vous faites cela. Le sirop est extrêmement chaud et dangereux alors soyez prudent. Mon dernier conseil est d'augmenter la chaleur assez progressivement dès le début. J'ai, bien sûr, poussé la chaleur du brûleur au MAX et cela a presque bouilli, m'envoyant dans une frénésie de panique (comme si je ne l'étais pas déjà). Je suis sûr que la prochaine fois se passera beaucoup plus facilement maintenant que je sais à quoi m'attendre.

Encore une chose. Sketchie dit bonjour. ….et arrête de m'embêter quand je dors.

Avez-vous déjà essayé le beurre d'érable auparavant ou fait n'importe quel type de bonbons à la maison?


Beurre d'érable pur (également connu sous le nom de crème d'érable ou la meilleure tartinade au monde!)

Vous savez quand quelqu'un vous demande ce que vous voudriez manger pour votre dernier repas ? Je ne sais jamais quoi dire. Euh, tout ?! Il y a vraiment tellement d'aliments que j'adore, comme ce beurre d'érable. Pour être honnête, je n'aimerais rien de plus qu'une énorme cuve de beurre d'érable sur mon lit de mort. D'accord, et peut-être du lait d'amande maison pour le laver. Je demanderais gentiment à quelqu'un de me le nourrir avec une grande cuillère en bois et je ne m'inquiéterais même pas de me ruiner l'appétit ou de fendre mon pantalon. Quelle manière glorieuse de donner un coup de pied dans le seau.

Je voulais faire du beurre d'érable depuis ma première visite dans une ferme d'érable quand j'étais petite. Ils nous ont renvoyés à la maison avec des bonbons à la feuille d'érable (le début d'une obsession de longue date) et je regardais avec émerveillement mes camarades de classe alors que les adultes nous montraient d'énormes pots de sirop bouillant dans le froid extérieur canadien. La meilleure partie était quand ils jetaient du sirop sur la neige et qu'il se transformait en gros morceaux de bonbons à l'érable à manger. Nous, les enfants, bien sûr, pensions que c'était magique. Même si j'étais très jeune, cette expérience a suscité une vive curiosité pour la nourriture de la nature et un intérêt à faire des choses à partir de zéro.

Au cas où certains d'entre vous ne le connaissent pas, le beurre d'érable (ou la crème d'érable) est du sirop d'érable pur qui a été bouilli à une certaine température, laissé à baisser, puis fouetté/remué comme un fou pendant 30 à 35 bonnes minutes. . Cette technique est un travail difficile, mais je ne regrette certainement pas de l'avoir fait. J'étais cependant reconnaissant qu'Eric m'ait aidé à remuer. Toutes les 5 minutes, nous échangeions pour qu'une personne puisse se reposer et regarder l'autre gémir et se plaindre du temps que cela prenait. Ok, ok, c'était plus comme une pause de 7 minutes à 3 minutes, mais qui compte ?

Vingt-cinq minutes après le début de la séance d'agitation marathon de 35 minutes, le doute s'est installé. J'étais Bien sur qu'il n'a pas été porté à la bonne température ou que nous n'avons pas utilisé la bonne qualité de sirop d'érable.

Eric, comme toujours, me montre pourquoi je ne devrais pas abandonner si facilement. Pas seulement avec la cuisine, mais avec tout dans la vie.

"Oh ça marchera, garde la foi."

Juste devant mes yeux, le bonbon ambré brillant s'est transformé en un beau beurre mat bronzé. C'était la chose magique la plus gratifiante.

Et puis je dois lécher la cuillère en bois ! Et puis grattez le pot ! Soudain, j'ai tout oublié de mes bras fatigués et fatigués. Je pouvais maintenant escalader des montagnes.

Ensuite, nous l'avons eu sur des muffins. Inutile de dire qu'il est "caché" au fond du frigo où je le découvrirai évidemment plusieurs fois par jour juste par hasard. Ai-je mentionné que c'est bon sur la farine d'avoine? Et par bon sur la farine d'avoine je veux dire bon sur tout.

De toute façon, je n'ai pas besoin de réécrire la recette aujourd'hui. Je ne réinvente pas la roue, j'utilise juste une technique qui a été merveilleusement expliquée ailleurs. America's Test Kitchen a une vidéo et cela m'a beaucoup aidé.

La seule chose que j'ajouterais à leurs instructions est de tester votre thermomètre à bonbons avant de commencer. Portez simplement une casserole d'eau à ébullition et assurez-vous que votre thermomètre indique environ 212 F (le point d'ébullition de l'eau). Une fois que vous savez qu'il fonctionne correctement, vous pouvez procéder en toute confiance. Oh et il vaut également la peine de mentionner que vous ne devriez pas avoir d'enfants ou d'animaux autour de vous lorsque vous faites cela. Le sirop est extrêmement chaud et dangereux alors soyez prudent. Mon dernier conseil est d'augmenter la chaleur assez progressivement dès le début. J'ai, bien sûr, monté la chaleur du brûleur au MAX et cela a presque bouilli, m'envoyant dans une frénésie de panique (comme si je ne l'étais pas déjà). Je suis sûr que la prochaine fois se passera beaucoup plus facilement maintenant que je sais à quoi m'attendre.

Encore une chose. Sketchie dit bonjour. ….et arrête de m'embêter quand je dors.

Avez-vous déjà essayé le beurre d'érable auparavant ou fait n'importe quel type de bonbons à la maison?


Beurre d'érable pur (également connu sous le nom de crème d'érable ou la meilleure tartinade au monde!)

Vous savez quand quelqu'un vous demande ce que vous voudriez manger pour votre dernier repas ? Je ne sais jamais quoi dire. Euh, tout ?! Il y a vraiment tellement d'aliments que j'adore, comme ce beurre d'érable. Pour être honnête, je n'aimerais rien de plus qu'une énorme cuve de beurre d'érable sur mon lit de mort. D'accord, et peut-être du lait d'amande maison pour le laver. Je demanderais gentiment à quelqu'un de me le nourrir avec une grande cuillère en bois et je ne m'inquiéterais même pas de me ruiner l'appétit ou de fendre mon pantalon. Quelle manière glorieuse de donner un coup de pied dans le seau.

Je voulais faire du beurre d'érable depuis ma première visite dans une ferme d'érable quand j'étais petite. Ils nous ont renvoyés à la maison avec des bonbons à la feuille d'érable (le début d'une obsession de longue date) et je regardais avec émerveillement mes camarades de classe alors que les adultes nous montraient d'énormes pots de sirop bouillant dans le froid extérieur canadien. La meilleure partie était quand ils jetaient du sirop sur la neige et qu'il se transformait en gros morceaux de bonbons à l'érable à manger. Nous, les enfants, bien sûr, pensions que c'était magique. Même si j'étais très jeune, cette expérience a suscité une vive curiosité pour la nourriture de la nature et un intérêt à faire des choses à partir de zéro.

Au cas où certains d'entre vous ne le connaissent pas, le beurre d'érable (ou la crème d'érable) est du sirop d'érable pur qui a été bouilli à une certaine température, laissé à baisser en température, puis fouetté/remué comme un fou pendant 30 à 35 bonnes minutes. . Cette technique est un travail difficile, mais je ne regrette certainement pas de l'avoir fait. J'étais cependant reconnaissant qu'Eric m'ait aidé à remuer. Toutes les 5 minutes, nous échangeions pour qu'une personne puisse se reposer et regarder l'autre gémir et se plaindre du temps que cela prenait. Ok, ok, c'était plus comme une pause de 7 minutes à 3 minutes, mais qui compte ?

Vingt-cinq minutes après le début de la séance d'agitation marathon de 35 minutes, le doute s'est installé. J'étais Bien sur qu'il n'a pas été porté à la bonne température ou que nous n'avons pas utilisé la bonne qualité de sirop d'érable.

Eric, comme toujours, me montre pourquoi je ne devrais pas abandonner si facilement. Pas seulement avec la cuisine, mais avec tout dans la vie.

"Oh ça marchera, garde la foi."

Juste devant mes yeux, le bonbon ambré brillant s'est transformé en un beau beurre mat bronzé. C'était la chose magique la plus gratifiante.

Et puis je dois lécher la cuillère en bois ! Et puis grattez le pot ! Soudain, j'ai tout oublié de mes bras fatigués et fatigués. Je pouvais maintenant escalader des montagnes.

Ensuite, nous l'avons eu sur des muffins. Inutile de dire qu'il est "caché" au fond du frigo où je le découvrirai évidemment plusieurs fois par jour juste par hasard. Ai-je mentionné que c'est bon sur la farine d'avoine? Et par bon sur la farine d'avoine je veux dire bon sur tout.

De toute façon, je n'ai pas besoin de réécrire la recette aujourd'hui. Je ne réinvente pas la roue, j'utilise juste une technique qui a été merveilleusement expliquée ailleurs. America's Test Kitchen a une vidéo et cela m'a beaucoup aidé.

La seule chose que j'ajouterais à leurs instructions est de tester votre thermomètre à bonbons avant de commencer. Portez simplement une casserole d'eau à ébullition et assurez-vous que votre thermomètre indique environ 212 F (le point d'ébullition de l'eau). Une fois que vous savez qu'il fonctionne correctement, vous pouvez procéder en toute confiance. Oh et il vaut également la peine de mentionner que vous ne devriez pas avoir d'enfants ou d'animaux autour de vous lorsque vous faites cela. Le sirop est extrêmement chaud et dangereux alors soyez prudent. Mon dernier conseil est d'augmenter la chaleur assez progressivement dès le début. J'ai, bien sûr, poussé la chaleur du brûleur au MAX et cela a presque bouilli, m'envoyant dans une frénésie de panique (comme si je ne l'étais pas déjà). Je suis sûr que la prochaine fois se passera beaucoup plus facilement maintenant que je sais à quoi m'attendre.

Encore une chose. Sketchie dit bonjour. ….et arrête de m'embêter quand je dors.

Avez-vous déjà essayé le beurre d'érable auparavant ou fait n'importe quel type de bonbons à la maison?


Beurre d'érable pur (également connu sous le nom de crème d'érable ou la meilleure tartinade au monde!)

Vous savez quand quelqu'un vous demande ce que vous voudriez manger pour votre dernier repas ? Je ne sais jamais quoi dire. Euh, tout ?! Il y a vraiment tellement d'aliments que j'adore, comme ce beurre d'érable. Pour être honnête, je n'aimerais rien de plus qu'une énorme cuve de beurre d'érable sur mon lit de mort. D'accord, et peut-être du lait d'amande maison pour le laver. Je demanderais gentiment à quelqu'un de me le nourrir avec une grande cuillère en bois et je ne m'inquiéterais même pas de me ruiner l'appétit ou de fendre mon pantalon. Quelle manière glorieuse de donner un coup de pied dans le seau.

Je voulais faire du beurre d'érable depuis ma première visite dans une ferme d'érable quand j'étais petite. Ils nous ont renvoyés chez nous avec des bonbons à la feuille d'érable (le début d'une obsession de longue date) et je regardais avec émerveillement mes camarades de classe alors que les adultes nous montraient d'énormes pots de sirop bouillant dans le froid extérieur canadien. La meilleure partie était quand ils jetaient du sirop sur la neige et qu'il se transformait en gros morceaux de bonbons à l'érable à manger. Nous, les enfants, bien sûr, pensions que c'était magique. Même si j'étais très jeune, cette expérience a suscité une vive curiosité pour la nourriture de la nature et un intérêt à faire des choses à partir de zéro.

Au cas où certains d'entre vous ne le connaissent pas, le beurre d'érable (ou la crème d'érable) est du sirop d'érable pur qui a été bouilli à une certaine température, laissé à baisser en température, puis fouetté/remué comme un fou pendant 30 à 35 bonnes minutes. . Cette technique est un travail difficile, mais je ne regrette certainement pas de l'avoir fait. J'étais cependant reconnaissant qu'Eric m'ait aidé à remuer. Toutes les 5 minutes, nous changions pour qu'une personne puisse se reposer et regarder l'autre gémir et se plaindre du temps que cela prenait. Ok, ok, c'était plus comme une pause de 7 minutes à 3 minutes, mais qui compte ?

Vingt-cinq minutes après le début de la séance d'agitation marathon de 35 minutes, le doute s'est installé. J'étais Bien sur qu'il n'a pas été porté à la bonne température ou que nous n'avons pas utilisé la bonne qualité de sirop d'érable.

Eric, comme toujours, me montre pourquoi je ne devrais pas abandonner si facilement. Pas seulement avec la cuisine, mais avec tout dans la vie.

"Oh ça marchera, garde la foi."

Juste devant mes yeux, le bonbon ambré brillant s'est transformé en un beau beurre mat bronzé. C'était la chose magique la plus gratifiante.

Et puis je dois lécher la cuillère en bois ! Et puis grattez le pot ! Soudain, j'ai tout oublié de mes bras fatigués et fatigués. Je pouvais maintenant escalader des montagnes.

Ensuite, nous l'avons eu sur des muffins. Inutile de dire qu'il est "caché" au fond du frigo où je le découvrirai évidemment plusieurs fois par jour juste par hasard. Ai-je mentionné que c'est bon sur la farine d'avoine? Et par bon sur la farine d'avoine je veux dire bon sur tout.

De toute façon, je n'ai pas besoin de réécrire la recette aujourd'hui. Je ne réinvente pas la roue, j'utilise juste une technique qui a été merveilleusement expliquée ailleurs. America's Test Kitchen a une vidéo et cela m'a beaucoup aidé.

La seule chose que j'ajouterais à leurs instructions est de tester votre thermomètre à bonbons avant de commencer. Portez simplement une casserole d'eau à ébullition et assurez-vous que votre thermomètre indique environ 212 F (le point d'ébullition de l'eau). Une fois que vous savez qu'il fonctionne correctement, vous pouvez procéder en toute confiance. Oh et il vaut également la peine de mentionner que vous ne devriez pas avoir d'enfants ou d'animaux autour de vous lorsque vous faites cela. Le sirop est extrêmement chaud et dangereux alors soyez prudent. Mon dernier conseil est d'augmenter la chaleur assez progressivement dès le début. J'ai, bien sûr, poussé la chaleur du brûleur au MAX et cela a presque bouilli, m'envoyant dans une frénésie de panique (comme si je ne l'étais pas déjà). Je suis sûr que la prochaine fois se passera beaucoup plus facilement maintenant que je sais à quoi m'attendre.

Encore une chose. Sketchie dit bonjour. ….et arrête de m'embêter quand je dors.

Avez-vous déjà essayé le beurre d'érable auparavant ou fait n'importe quel type de bonbons à la maison?


Beurre d'érable pur (également connu sous le nom de crème d'érable ou la meilleure tartinade au monde!)

Vous savez quand quelqu'un vous demande ce que vous voudriez manger pour votre dernier repas ? Je ne sais jamais quoi dire. Euh, tout ?! Il y a vraiment tellement d'aliments que j'adore, comme ce beurre d'érable. Pour être honnête, je n'aimerais rien de plus qu'une énorme cuve de beurre d'érable sur mon lit de mort. D'accord, et peut-être du lait d'amande maison pour le laver. Je demanderais gentiment à quelqu'un de me le nourrir avec une grande cuillère en bois et je ne m'inquiéterais même pas de me ruiner l'appétit ou de fendre mon pantalon. Quelle manière glorieuse de donner un coup de pied dans le seau.

Je voulais faire du beurre d'érable depuis ma première visite dans une ferme d'érable quand j'étais petite. Ils nous ont renvoyés chez nous avec des bonbons à la feuille d'érable (le début d'une obsession de longue date) et je regardais avec émerveillement mes camarades de classe alors que les adultes nous montraient d'énormes pots de sirop bouillant dans le froid extérieur canadien. La meilleure partie était quand ils jetaient du sirop sur la neige et qu'il se transformait en gros morceaux de bonbons à l'érable à manger. Nous, les enfants, bien sûr, pensions que c'était magique. Même si j'étais très jeune, cette expérience a suscité une vive curiosité pour la nourriture de la nature et un intérêt à faire des choses à partir de zéro.

Au cas où certains d'entre vous ne le connaissent pas, le beurre d'érable (ou la crème d'érable) est du sirop d'érable pur qui a été bouilli à une certaine température, laissé à baisser, puis fouetté/remué comme un fou pendant 30 à 35 bonnes minutes. . Cette technique est un travail difficile, mais je ne regrette certainement pas de l'avoir fait. J'étais cependant reconnaissant qu'Eric m'ait aidé à remuer. Toutes les 5 minutes, nous changions pour qu'une personne puisse se reposer et regarder l'autre gémir et se plaindre du temps que cela prenait. Ok, ok, c'était plus comme une pause de 7 minutes à 3 minutes, mais qui compte ?

Vingt-cinq minutes après le début de la séance d'agitation marathon de 35 minutes, le doute s'est installé. J'étais Bien sur qu'il n'a pas été porté à la bonne température ou que nous n'avons pas utilisé la bonne qualité de sirop d'érable.

Eric, comme toujours, me montre pourquoi je ne devrais pas abandonner si facilement. Pas seulement avec la cuisine, mais avec tout dans la vie.

"Oh ça marchera, garde la foi."

Juste devant mes yeux, le bonbon ambré brillant s'est transformé en un beau beurre mat bronzé. C'était la chose magique la plus gratifiante.

Et puis je dois lécher la cuillère en bois ! Et puis grattez le pot ! Soudain, j'ai tout oublié de mes bras fatigués et fatigués. Je pouvais maintenant escalader des montagnes.

Ensuite, nous l'avons eu sur des muffins. Inutile de dire qu'il est "caché" au fond du frigo où je le découvrirai évidemment plusieurs fois par jour juste par hasard. Ai-je mentionné que c'est bon sur la farine d'avoine? Et par bon sur la farine d'avoine je veux dire bon sur tout.

De toute façon, je n'ai pas besoin de réécrire la recette aujourd'hui. Je ne réinvente pas la roue, j'utilise juste une technique qui a été merveilleusement expliquée ailleurs. America's Test Kitchen a une vidéo et cela m'a beaucoup aidé.

La seule chose que j'ajouterais à leurs instructions est de tester votre thermomètre à bonbons avant de commencer. Portez simplement une casserole d'eau à ébullition et assurez-vous que votre thermomètre indique environ 212 F (le point d'ébullition de l'eau). Une fois que vous savez qu'il fonctionne correctement, vous pouvez procéder en toute confiance. Oh et il vaut également la peine de mentionner que vous ne devriez pas avoir d'enfants ou d'animaux autour de vous lorsque vous faites cela. Le sirop est extrêmement chaud et dangereux alors soyez prudent. Mon dernier conseil est d'augmenter la chaleur assez progressivement dès le début. J'ai, bien sûr, poussé la chaleur du brûleur au MAX et cela a presque bouilli, m'envoyant dans une frénésie de panique (comme si je ne l'étais pas déjà). Je suis sûr que la prochaine fois se passera beaucoup plus facilement maintenant que je sais à quoi m'attendre.

Encore une chose. Sketchie dit bonjour. ….et arrête de m'embêter quand je dors.

Avez-vous déjà essayé le beurre d'érable auparavant ou fait n'importe quel type de bonbons à la maison?


Beurre d'érable pur (également connu sous le nom de crème d'érable ou la meilleure tartinade au monde!)

Vous savez quand quelqu'un vous demande ce que vous voudriez manger pour votre dernier repas ? Je ne sais jamais quoi dire. Euh, tout ?! Il y a vraiment tellement d'aliments que j'adore, comme ce beurre d'érable. Pour être honnête, je n'aimerais rien de plus qu'une énorme cuve de beurre d'érable sur mon lit de mort. D'accord, et peut-être du lait d'amande maison pour le laver. Je demanderais gentiment à quelqu'un de me le nourrir avec une grande cuillère en bois et je ne m'inquiéterais même pas de me ruiner l'appétit ou de fendre mon pantalon. Quelle manière glorieuse de donner un coup de pied dans le seau.

Je voulais faire du beurre d'érable depuis ma première visite dans une ferme d'érable quand j'étais petite. Ils nous ont renvoyés chez nous avec des bonbons à la feuille d'érable (le début d'une obsession de longue date) et je regardais avec émerveillement mes camarades de classe alors que les adultes nous montraient d'énormes pots de sirop bouillant dans le froid extérieur canadien. La meilleure partie était quand ils jetaient du sirop sur la neige et qu'il se transformait en gros morceaux de bonbons à l'érable à manger. Nous, les enfants, bien sûr, pensions que c'était magique. Même si j'étais très jeune, cette expérience a suscité une vive curiosité pour la nourriture de la nature et un intérêt à faire des choses à partir de zéro.

Au cas où certains d'entre vous ne le connaissent pas, le beurre d'érable (ou la crème d'érable) est du sirop d'érable pur qui a été bouilli à une certaine température, laissé à baisser, puis fouetté/remué comme un fou pendant 30 à 35 bonnes minutes. . Cette technique est un travail difficile, mais je ne regrette certainement pas de l'avoir fait. J'étais cependant reconnaissant qu'Eric m'ait aidé à remuer. Toutes les 5 minutes, nous changions pour qu'une personne puisse se reposer et regarder l'autre gémir et se plaindre du temps que cela prenait. Ok, ok, c'était plus comme une pause de 7 minutes à 3 minutes, mais qui compte ?

Vingt-cinq minutes après le début de la séance d'agitation marathon de 35 minutes, le doute s'est installé. J'étais Bien sur qu'il n'a pas été porté à la bonne température ou que nous n'avons pas utilisé la bonne qualité de sirop d'érable.

Eric, comme toujours, me montre pourquoi je ne devrais pas abandonner si facilement. Pas seulement avec la cuisine, mais avec tout dans la vie.

"Oh ça marchera, garde la foi."

Juste devant mes yeux, le bonbon ambré brillant s'est transformé en un beau beurre mat bronzé. C'était la chose magique la plus gratifiante.

Et puis je dois lécher la cuillère en bois ! Et puis grattez le pot ! Soudain, j'ai tout oublié de mes bras fatigués et fatigués. Je pouvais maintenant escalader des montagnes.

Ensuite, nous l'avons eu sur des muffins. Inutile de dire qu'il est "caché" au fond du frigo où je le découvrirai évidemment plusieurs fois par jour juste par hasard. Ai-je mentionné que c'est bon sur la farine d'avoine? Et par bon sur la farine d'avoine je veux dire bon sur tout.

De toute façon, je n'ai pas besoin de réécrire la recette aujourd'hui. Je ne réinvente pas la roue, j'utilise juste une technique qui a été merveilleusement expliquée ailleurs. America's Test Kitchen a une vidéo et cela m'a beaucoup aidé.

La seule chose que j'ajouterais à leurs instructions est de tester votre thermomètre à bonbons avant de commencer. Portez simplement une casserole d'eau à ébullition et assurez-vous que votre thermomètre indique environ 212 F (le point d'ébullition de l'eau). Une fois que vous savez qu'il fonctionne correctement, vous pouvez procéder en toute confiance. Oh et il vaut également la peine de mentionner que vous ne devriez pas avoir d'enfants ou d'animaux autour de vous lorsque vous faites cela. Le sirop est extrêmement chaud et dangereux alors soyez prudent. Mon dernier conseil est d'augmenter la chaleur assez progressivement dès le début. J'ai, bien sûr, poussé la chaleur du brûleur au MAX et cela a presque bouilli, m'envoyant dans une frénésie de panique (comme si je ne l'étais pas déjà). Je suis sûr que la prochaine fois se passera beaucoup plus facilement maintenant que je sais à quoi m'attendre.

Encore une chose. Sketchie dit bonjour. ….et arrête de m'embêter quand je dors.

Avez-vous déjà essayé le beurre d'érable auparavant ou fait n'importe quel type de bonbons à la maison?


Beurre d'érable pur (également connu sous le nom de crème d'érable ou la meilleure tartinade au monde!)

Vous savez quand quelqu'un vous demande ce que vous voudriez manger pour votre dernier repas ? Je ne sais jamais quoi dire. Euh, tout ?! Il y a vraiment tellement d'aliments que j'adore, comme ce beurre d'érable. Pour être honnête, je n'aimerais rien de plus qu'une énorme cuve de beurre d'érable sur mon lit de mort. D'accord, et peut-être du lait d'amande maison pour le laver. Je demanderais gentiment à quelqu'un de me le nourrir avec une grande cuillère en bois et je ne m'inquiéterais même pas de me ruiner l'appétit ou de fendre mon pantalon. Quelle manière glorieuse de donner un coup de pied dans le seau.

Je voulais faire du beurre d'érable depuis ma première visite dans une ferme d'érable quand j'étais petite. Ils nous ont renvoyés chez nous avec des bonbons à la feuille d'érable (le début d'une obsession de longue date) et je regardais avec émerveillement mes camarades de classe alors que les adultes nous montraient d'énormes pots de sirop bouillant dans le froid extérieur canadien. La meilleure partie était quand ils jetaient du sirop sur la neige et qu'il se transformait en gros morceaux de bonbons à l'érable à manger. Nous, les enfants, bien sûr, pensions que c'était magique. Même si j'étais très jeune, cette expérience a suscité une vive curiosité pour la nourriture de la nature et un intérêt à faire des choses à partir de zéro.

Au cas où certains d'entre vous ne le connaissent pas, le beurre d'érable (ou la crème d'érable) est du sirop d'érable pur qui a été bouilli à une certaine température, laissé à baisser en température, puis fouetté/remué comme un fou pendant 30 à 35 bonnes minutes. . Cette technique est un travail difficile, mais je ne regrette certainement pas de l'avoir fait. J'étais cependant reconnaissant qu'Eric m'ait aidé à remuer. Toutes les 5 minutes, nous changions pour qu'une personne puisse se reposer et regarder l'autre gémir et se plaindre du temps que cela prenait. Ok, ok, c'était plus comme une pause de 7 minutes à 3 minutes, mais qui compte ?

Vingt-cinq minutes après le début de la séance d'agitation marathon de 35 minutes, le doute s'est installé. J'étais Bien sur qu'il n'a pas été porté à la bonne température ou que nous n'avons pas utilisé la bonne qualité de sirop d'érable.

Eric, comme toujours, me montre pourquoi je ne devrais pas abandonner si facilement. Pas seulement avec la cuisine, mais avec tout dans la vie.

"Oh ça marchera, garde la foi."

Juste devant mes yeux, le bonbon ambré brillant s'est transformé en un beau beurre mat bronzé. C'était la chose magique la plus gratifiante.

Et puis je dois lécher la cuillère en bois ! Et puis grattez le pot ! Soudain, j'ai tout oublié de mes bras fatigués et fatigués. Je pouvais maintenant escalader des montagnes.

Ensuite, nous l'avons eu sur des muffins. Inutile de dire qu'il est "caché" au fond du frigo où je le découvrirai évidemment plusieurs fois par jour juste par hasard. Ai-je mentionné que c'est bon sur la farine d'avoine? Et par bon sur la farine d'avoine je veux dire bon sur tout.

De toute façon, je n'ai pas besoin de réécrire la recette aujourd'hui. Je ne réinvente pas la roue, j'utilise juste une technique qui a été merveilleusement expliquée ailleurs. America's Test Kitchen a une vidéo et cela m'a beaucoup aidé.

La seule chose que j'ajouterais à leurs instructions est de tester votre thermomètre à bonbons avant de commencer. Portez simplement une casserole d'eau à ébullition et assurez-vous que votre thermomètre indique environ 212 F (le point d'ébullition de l'eau). Une fois que vous savez qu'il fonctionne correctement, vous pouvez procéder en toute confiance. Oh et il vaut également la peine de mentionner que vous ne devriez pas avoir d'enfants ou d'animaux autour de vous lorsque vous faites cela. Le sirop est extrêmement chaud et dangereux alors soyez prudent. Mon dernier conseil est d'augmenter la chaleur assez progressivement dès le début. J'ai, bien sûr, poussé la chaleur du brûleur à MAX et cela a presque bouilli, m'envoyant dans une frénésie de panique (comme si je ne l'étais pas déjà). Je suis sûr que la prochaine fois se passera beaucoup plus facilement maintenant que je sais à quoi m'attendre.

Encore une chose. Sketchie dit bonjour. ….et arrête de m'embêter quand je dors.

Avez-vous déjà essayé le beurre d'érable auparavant ou fait n'importe quel type de bonbons à la maison?


Beurre d'érable pur (également connu sous le nom de crème d'érable ou la meilleure tartinade au monde!)

Vous savez quand quelqu'un vous demande ce que vous voudriez manger pour votre dernier repas ? Je ne sais jamais quoi dire. Euh, tout ?! Il y a vraiment tellement d'aliments que j'adore, comme ce beurre d'érable. Pour être honnête, je n'aimerais rien de plus qu'une énorme cuve de beurre d'érable sur mon lit de mort. D'accord, et peut-être du lait d'amande maison pour le laver. I’d kindly ask someone to feed it to me with a big wooden spoon and I wouldn’t even worry about ruining my appetite or splitting my pants. What a glorious way to kick the bucket.

I’ve wanted to make maple butter since I had my first visit to a maple farm as a little girl. They sent us home with maple leaf candy (the start of a lifelong obsession) and I’d watch in awe with my classmates as the adults showed us huge pots of boiling syrup in the chilly Canadian outdoors. The best part was when they’d throw syrup onto the snow and it turned into big chunks of maple candy for us to eat. Us kids, of course, thought that was magic. Even though I was very young, this experience instilled a warm curiosity about food from nature and an interest in making things from scratch.

In case some of you aren’t familiar, maple butter (or maple cream) is pure maple syrup that has been boiled to a certain temperature, left to decrease in temperature, and then whipped/stirred like crazy for a good 30-35 minutes. This technique is hard-freaking-work, but I certainly don’t regret making it. I was thankful though that Eric helped me with the stirring. Every 5 minutes we’d switch so one person could rest and watch the other moan and complain about how long it was taking. Ok, ok, it was more like a 7 minute to 3 minute split, but who’s counting?

Twenty-five minutes into the 35-minute marathon stirring session, self-doubt crept in. I was Bien sur that it wasn’t brought to the right temperature or we didn’t use the right grade of maple syrup.

Eric, as always, shows me why I shouldn’t give up so easily. Not just with cooking, but with everything in life.

“Oh it will work, keep the faith.”

Right before my eyes, the shiny amber candy turned into a beautiful tan matte butter. It was the most rewarding, magical thing.

And then I got to lick the wooden spoon! And then scrape the pot! Suddenly, I forgot all about my tired, weary arms. I could now climb mountains.

Then we had it on muffins. Needless to say, it’s “hidden” in the back of the fridge where I will obviously discover it multiple times per day just by coincidence. Did I mention it’s good on oatmeal? And by good on oatmeal I mean good on tout.

Anyway, there’s no need for me to re-write the recipe today. I’m not reinventing the wheel, just using a technique that has been explained wonderfully elsewhere. America’s Test Kitchen has a video and it helped me a lot.

The only thing I would add to their directions is to test your candy thermometre before you start. Just bring a pot of water to a boil and make sure that your thermometre reads about 212 F (the boiling point of water). Once you know it’s working properly, you can proceed with confidence. Oh and it’s also worth mentioning that you shouldn’t have any kids or pets around when making this. The syrup is extremely hot and dangerous so be careful. My last tip is to increase the heat fairly gradually from the start. I, of course, cranked the burner heat to MAX and it nearly boiled over sending me into a panicked frenzy (as if I wasn’t already). I’m sure the next time will go much more smoothly now that I know what to expect.

Encore une chose. Sketchie says hi. ….and stop bugging me when I sleep.

Have you ever tried maple butter before or made any type of candy at home?


Pure Maple Butter (also known as maple cream or the best spread on earth!)

You know when someone asks what you’d want to eat for your last meal? I never know what the heck to say. Umm, everything?! There are really so many foods I adore, such as this maple butter. To be honest, I’d love nothing more than a huge vat of maple butter on my death bed. Ok, and maybe some homemade almond milk to wash it down. I’d kindly ask someone to feed it to me with a big wooden spoon and I wouldn’t even worry about ruining my appetite or splitting my pants. What a glorious way to kick the bucket.

I’ve wanted to make maple butter since I had my first visit to a maple farm as a little girl. They sent us home with maple leaf candy (the start of a lifelong obsession) and I’d watch in awe with my classmates as the adults showed us huge pots of boiling syrup in the chilly Canadian outdoors. The best part was when they’d throw syrup onto the snow and it turned into big chunks of maple candy for us to eat. Us kids, of course, thought that was magic. Even though I was very young, this experience instilled a warm curiosity about food from nature and an interest in making things from scratch.

In case some of you aren’t familiar, maple butter (or maple cream) is pure maple syrup that has been boiled to a certain temperature, left to decrease in temperature, and then whipped/stirred like crazy for a good 30-35 minutes. This technique is hard-freaking-work, but I certainly don’t regret making it. I was thankful though that Eric helped me with the stirring. Every 5 minutes we’d switch so one person could rest and watch the other moan and complain about how long it was taking. Ok, ok, it was more like a 7 minute to 3 minute split, but who’s counting?

Twenty-five minutes into the 35-minute marathon stirring session, self-doubt crept in. I was Bien sur that it wasn’t brought to the right temperature or we didn’t use the right grade of maple syrup.

Eric, as always, shows me why I shouldn’t give up so easily. Not just with cooking, but with everything in life.

“Oh it will work, keep the faith.”

Right before my eyes, the shiny amber candy turned into a beautiful tan matte butter. It was the most rewarding, magical thing.

And then I got to lick the wooden spoon! And then scrape the pot! Suddenly, I forgot all about my tired, weary arms. I could now climb mountains.

Then we had it on muffins. Needless to say, it’s “hidden” in the back of the fridge where I will obviously discover it multiple times per day just by coincidence. Did I mention it’s good on oatmeal? And by good on oatmeal I mean good on tout.

Anyway, there’s no need for me to re-write the recipe today. I’m not reinventing the wheel, just using a technique that has been explained wonderfully elsewhere. America’s Test Kitchen has a video and it helped me a lot.

The only thing I would add to their directions is to test your candy thermometre before you start. Just bring a pot of water to a boil and make sure that your thermometre reads about 212 F (the boiling point of water). Once you know it’s working properly, you can proceed with confidence. Oh and it’s also worth mentioning that you shouldn’t have any kids or pets around when making this. The syrup is extremely hot and dangerous so be careful. My last tip is to increase the heat fairly gradually from the start. I, of course, cranked the burner heat to MAX and it nearly boiled over sending me into a panicked frenzy (as if I wasn’t already). I’m sure the next time will go much more smoothly now that I know what to expect.

Encore une chose. Sketchie says hi. ….and stop bugging me when I sleep.

Have you ever tried maple butter before or made any type of candy at home?


Pure Maple Butter (also known as maple cream or the best spread on earth!)

You know when someone asks what you’d want to eat for your last meal? I never know what the heck to say. Umm, everything?! There are really so many foods I adore, such as this maple butter. To be honest, I’d love nothing more than a huge vat of maple butter on my death bed. Ok, and maybe some homemade almond milk to wash it down. I’d kindly ask someone to feed it to me with a big wooden spoon and I wouldn’t even worry about ruining my appetite or splitting my pants. What a glorious way to kick the bucket.

I’ve wanted to make maple butter since I had my first visit to a maple farm as a little girl. They sent us home with maple leaf candy (the start of a lifelong obsession) and I’d watch in awe with my classmates as the adults showed us huge pots of boiling syrup in the chilly Canadian outdoors. The best part was when they’d throw syrup onto the snow and it turned into big chunks of maple candy for us to eat. Us kids, of course, thought that was magic. Even though I was very young, this experience instilled a warm curiosity about food from nature and an interest in making things from scratch.

In case some of you aren’t familiar, maple butter (or maple cream) is pure maple syrup that has been boiled to a certain temperature, left to decrease in temperature, and then whipped/stirred like crazy for a good 30-35 minutes. This technique is hard-freaking-work, but I certainly don’t regret making it. I was thankful though that Eric helped me with the stirring. Every 5 minutes we’d switch so one person could rest and watch the other moan and complain about how long it was taking. Ok, ok, it was more like a 7 minute to 3 minute split, but who’s counting?

Twenty-five minutes into the 35-minute marathon stirring session, self-doubt crept in. I was Bien sur that it wasn’t brought to the right temperature or we didn’t use the right grade of maple syrup.

Eric, as always, shows me why I shouldn’t give up so easily. Not just with cooking, but with everything in life.

“Oh it will work, keep the faith.”

Right before my eyes, the shiny amber candy turned into a beautiful tan matte butter. It was the most rewarding, magical thing.

And then I got to lick the wooden spoon! And then scrape the pot! Suddenly, I forgot all about my tired, weary arms. I could now climb mountains.

Then we had it on muffins. Needless to say, it’s “hidden” in the back of the fridge where I will obviously discover it multiple times per day just by coincidence. Did I mention it’s good on oatmeal? And by good on oatmeal I mean good on tout.

Anyway, there’s no need for me to re-write the recipe today. I’m not reinventing the wheel, just using a technique that has been explained wonderfully elsewhere. America’s Test Kitchen has a video and it helped me a lot.

The only thing I would add to their directions is to test your candy thermometre before you start. Just bring a pot of water to a boil and make sure that your thermometre reads about 212 F (the boiling point of water). Once you know it’s working properly, you can proceed with confidence. Oh and it’s also worth mentioning that you shouldn’t have any kids or pets around when making this. The syrup is extremely hot and dangerous so be careful. My last tip is to increase the heat fairly gradually from the start. I, of course, cranked the burner heat to MAX and it nearly boiled over sending me into a panicked frenzy (as if I wasn’t already). I’m sure the next time will go much more smoothly now that I know what to expect.

Encore une chose. Sketchie says hi. ….and stop bugging me when I sleep.

Have you ever tried maple butter before or made any type of candy at home?